Dans l'atelier de Cristaline

24 août 2014

A la façon VB

Comme il me manque un chouilla de laine pour terminer mon 2e "Juliet Tee" et que la pelote manquante n'arrivera que dans 8 jours, j'ai changé d'atelier et me suis remise devant ma machine à coudre.

Et voilà ! Un sac façon VB est né hier. Il est réalisé à partir d'une suédine chocolat qui dormait dans mes placards depuis belle lurette, agrémentée de bandes à paillettes marron foncé. Et me voilà parée pour la rentrée. J'ai modifié légèrement le tuto en le faisant en un seul morceau et non en 3 comme habituellement (2 faces et un fond), puis en coupant les angles afin de créer le fond. Je l'ai aussi doublé, lui ai inséré une pochette intégrée à la doublure et un fermoir magnétique. Il ne lui manque plus qu'une pochette qui pourra aussi me servir sans le sac. Suivra un autre sac mais en cuir ou simili et sans paillettes.

A bientôt car je ne vous ai pas encore montré les robes créées cet été et mes "Juliet Tee". 

dessus

dedans

Posté par CRISTALINE38 à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 mai 2014

Une petite trousse à crochets en crochet pour ma pomme

 

La semaine dernière, j'ai commencé un pull en crochet immédiatement après avoir reçu mes belles pelotes de coton "Wool and the gang" mais achetées sur le site de pelotesdelaines.com - à recommander vivement !
Mais quelle ne fut pas ma déception une fois le dos terminé : le travail gondolait de partout. c'était tout moche. ouinnnnn !!!
Je me suis aperçue que je n'avais pas fait d'échantillon alors que j'en fait toujours un en tricot.
Je m’attelle donc à la tâche avec un crochet plus gros. Et bingo ! le résultat était à la hauteur de mon attente. Mais au lieu de détricoter cet échantillon, je l'ai rallongé et l'ai transformé en trousse pour ranger mes crochets. Un ptit morceau de tissu pour la doubler, une fermeture à glissière rose pour lui donner un peu de peps et zouuuu ! le tour était joué. 
Et je n'ai plus qu'à recommencer mon pull ;-) 

Cela vous arrive-t-il également qu'un encours se transforme en autre chose que le projet souhaité en 1er lieu ?

 

1

3

Posté par CRISTALINE38 à 20:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2014

French cancan !

photo 1

photo 2

détail

 

C'est le nom du châle qui vient de tomber de mes aiguilles. Un vrai régal à réaliser, simple et efficace ; une pépite dont vous trouverez le tuto ici. Je remercie vivement Evelyne de me l'avoir fait connaitre. Vive les JO ;-) (private joke).

J'ai agrandi le mien en y rajoutant une bande en mailles ajourées entre les rangs de point mousse afin qu'il soit un peu plus haut. 

Je l'ai tricoté avec un fil qui attendait très sagement son tour : "Cléome" de graine de laine, une pure douceur de mérinos associé à du cachemire. Et le dégradé de rose plus ou moins foncé ou clair le sublime. Sa vraie couleur est celle de la dernière photo. J'ai utilisé 120g de laine et tricotée avec des aiguilles 4,5 mm au lieu des 3,5 mm préconisées pour ce fil. Après une nuit de blocage, il mesure 1m60 d'envergure et 50 cm de hauteur.

La prochaine création présentée ici sera soit la robe smart de chez Made in me couture, patron trouvé au salon "L'aiguille en fête" et tissu de crêpe acheté à une charmante fille sur facebook pas plus tard qu'aujourd'hui, si je me donne un bon coup de pied aux fesses ce week-end, soit mon encours de tricot, un pull à torsades en coton/lin de couleur jaune paille trouvé chez destocklaine il y a un an.

Posté par CRISTALINE38 à 22:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2014

Snood à la manière de Bee made

Connaissez-vous Barbara du blog  "Bee made" ? fille très sympathique et créatrice qui nous fait partager bon nombre de ses créations. 

Et en voici une qui attendait sagement depuis 1 an environ dans ma pochette à projets.

 

 

snood moutarde en farrow rib stitch

 

Ce snood, il fallait que je le fasse absolument maintenant afin de créer quelque chose rapidement, pour couper la monotonie du long gilet que je suis entrain de réaliser. Il a donc été mis au rencard quelques temps car je souhaitais me faire une écharpe ou un snood de cette couleur : miel. Elle réveille mon manteau bleu marine ou noir et surtout mes matins embrumés. 

Ce snood s'est transformé à plusieurs reprises avant de voir le jour sous cette forme.

Ma première idée était de le porter avec un seul tour et de le réaliser en crochet dans la version "Cuzco" de Zak a dit, un charmant jeune homme bien sympathique. Mais cela ne me convenait pas car le maillage était trop serré même avec un crochet plus gros. D'ailleurs, pour la petite histoire, je suis tombée nez à nez avec lui il y a 2 semaines dans la boutique de l'atelier de la création située rue des plantes dans le 14e, en accompagnant une autre tricoteuse qui souhaitait acheter de la laine Drops. Il n'y avait seulement que 2 jours que je connaissais son blog et la veille, je lui avais mis un ptit mot d'encouragement. Bref, rencontre aussi bien incroyable qu'improbable ! Je lui ai parlé de mon projet, de mon travail au crochet trop serré ; il m'a conseillé d'en prendre un beauuuuucoup plus gros. Mais même en essayant en 10 mm, ça ne me convenait toujours pas. Grrrrr . Ce doit etre parce que mon fil est en double et aussi parce que j'avais monté trop de mailles car il baillait.

Je l'ai donc défait pour le recommencer cette fois au point cloqué. On peut en voir une version ici ou bien Il était très joli ; ce point sublimait aussi la couleur. Mais à porter, cette version ne me convenait pas du tout car il baillait encore trop au niveau de mon cou alors que j'aime être bien emmitoufflée, surtout lorsque je me déplace en scooter.

J'ai donc décidé de le refaire moins long. Idem, ça ne me convenait pas non plus. Je l'ai de nouveau décousu pour qu'il soit plus long afin qu'il fasse 2 tours autour sur mon cou. Mais cette version avec ce point ne me convenait pas encore puisqu'une fois twister, on voyait l'envers du décor et je n'aimais pas du tout. 

Alors, je me suis souvenue du modèle de Barbara, bien au chaud en attente dans ma pochette à projets et que cette fois serait la bonne puisque le point proposé est réversible : le farrow rib stitch, une fausse côte anglaise très très simple, que Barbara avait testé et présenté sur son magnifique snood de couleur garance l'hiver dernier. Elle a réitéré cette année en chocolat blanc et a aussi réalisé une vidéo bien utile au débutante.

Mon snood est enfin autour de mon cou et il tombait vraiment à pic car il commence à faire assez froid à Paris. 

Pour réaliser ce snood, j'ai utilisé la laine Tobiane de Cheval blanc de couleur miel, qui se tricote habituellement avec des aiguilles de 4 mm mais ici tricotée en double avec des 7 mm. J'ai délibérément augmenté mon numéro d'aiguille pour obtenir un tricot moelleux. (car si on souhaite tricoter un fil en double, il faut ajouter la moitié de son numéro habituel).

Un dernier détail, si je devais m'en refaire un autre, je choisirai une laine qui se tricote en simple pour obtenir des points  bien nets. Mais peut-être que je deviens trop tatillonne ... ;-)

Posté par CRISTALINE38 à 14:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 décembre 2013

Pour fêter l'arrivée de jolis bébés

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas tricoté et cousu pour un bébé.

Ce week end, j'ai eu le plaisir d'offrir à la magnifique Lola, petite fille de ma meilleure amie, née le 7 décembre dernier avec 3 semaines d'avance un petit gilet de berger tricoté avec la laine Triade de Cheval blanc et ses petits chaussons, modèles offerts gracieusement par la très sympathique Camille du blog "Tricote pas tout" et qui vend également quelques laines sur son site "les aiguilles de Camille". Les boutons proviennent de la mercerie du coin et sont en bois en forme de petit chat.

petit gilet de berger pour Lola et petites chaussons

une petite robe en laine Cuore for baby de Katia l'accompagnait, modèle issue du livre "irrésistible à tricoter".

robe orange de Lola

 

Ils étaient accompagnés d'une babynomade en polaire écru d'une douceur incroyable et tissu liberty (je crois) écru à motif beige. Je n'ai pas fait les 2 parties de la ceinture car ce petit bout chou arrivé avant terme aurait été gêné.

J'ai rencontré quelques difficultés pour coudre le biais à l'entre-jambe. J'aimerai bien savoir comment certaines font pour qu'il soit nickel. Car dans cette partie, la polaire est cousue en double plus le tissu à l'extérieur et l'intérieur.

Mais la couverture a eu un très vif succès auprès des parents même avec ses petits défauts.

2 

 

1

 

3

 

Je me suis aussi follement amusée à faire une sortie de bain à tête de nounours pour le capuche. Je souhaitais en faire une autre à tête de grenouille mais un monsieur m'a "chipé" le dernier mètre de tissu éponge juste sous mon nez. (patron trouvé sur le net)

nounours2

 

tete du nounours

 

J'ai plein d'autres projets tricots pour cette petite puce, notamment un gilet pétale, un cache-coeur, des petits gilets à manches longues...

Et le 7 décembre est aussi née une autre petite fille prénommée Lorraine.

J'ai aussi réalisé une babynomade, dont la polaire provient de chez Aude et le tissu externe du marché Saint Pierre.

 

déplié

entièrement déplié

plié

 

A bientôt

Posté par CRISTALINE38 à 23:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



07 octobre 2013

Un nouveau châle

En attendant les pelotes manquantes pour terminer ma cape/gilet de la droguerie, j'ai repris mes aiguilles pour faire un châle/écharpe du catalogue n°81 "accessoires" de plassard.

Et le voici terminé. Il a été réalisé avec 4 pelotes de la laine "Muze" du même fournisseur (70% de kid mohair et 30% de soie) achetée sur le stand de So! fil lors du salon "Aiguilles en fête" à Paris. Ce châle réalisé en tricot,  se termine par 2 rangées d'arceaux et un rang d'arceaux et de picots en crochet.

Ce modèle est très facile à réaliser et très abordable pour les débutantes.

Je le referai volontiers car il est d'une bonne longueur et largeur : 160 x 50 cm

photo (1)

image 4

image 2

Posté par CRISTALINE38 à 15:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2013

Cela ne m'était encore jamais arrivé...

 

... manquer de laine en plein élan tricotesque. En général j'ai toujours plus de pelotes qu'il ne faut "au cas où".

Il y a 2 semaines lorsqu'il avait commencé à faire frisquet, j'ai eu envie de me faire la cape boutonnée du livre "Petites pièces et accessoires" de la Droguerie. J'ai décidé de prendre la matière première dans mon stock assez conséquent. J'étais contente de redécouvrir les 12 pelotes de Triade de cheval blanc en coloris naturel que j'avais acheté au mois de janvier chez Destocklaine avec mon amie Thérèse. 

Le dos et les 2 parties du devant terminés, je viens de commencer la 1ère manche et oh ! surprise, plus de laine. J'ai eu beau recompté les brasselets des pelotes, j'en avais bien 12 et plus une seule pelote dans mon stock. Cette laine se tricote habituellement en 4-5 mm mais pour ce modèle il me fallait du 7mm. J'ai donc doublé ce fil très doux et agréable à travailler. J'étais très contente car elle se travaille très facilement et vite et le modèle est très simple. 

Je dois avouer que c'est très très frustrant car je ne peux vraiment pas faire 30 km pour retourner au magasin où je l'ai achetée. Et ma copine Thérèse vient juste d'y aller pour faire "le plein".

Je vais essayer de contacter la vendeuse mais pas sûre qu'elle puisse me les envoyer. 

Je lance donc un S.O.S. pour savoir si par hasard quelqu'un aurait 4 ou 6 pelotes à me céder. 

Elle est de coloris naturel (n°16) et vous trouverez les ref du bain sur la photo.

Mais si je positive, cette petite pause va me permettre de terminer ma robe Sureau de Deer & Doe commencée entre 2 rangs de tricot. J'ai juste le bas des manches (longues) et de la robe à terminer. 

 

 

cape boutonnée

 EDIT DU 7/10 : laine trouvée. Merci Camille. Dès ce soir, je vais pouvoir continuer mes manches.

Posté par CRISTALINE38 à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2013

Crochet addict !!!

Tout est parti d'une idée lancée sur Facebook en juillet dernier : réaliser pour la rentrée le it-bag, le sac Gégé (copie de celui vendu chez Gérard Darel mais à un prix exorbitant : plus de 300€ !!!) 

Chacune a recherché les grilles tuto que d'autres avaient partagées sur leur blog. Voici donc les filles qui nous ont donné un sacré coup de main en les partageant :  Bee made et son sac à noisette, La Quinta et son méga sac car réalisé en brides et non en mailles serrées, les escargots à l'opéra qui participe actuellement à la confection de pochettes dont l'argent de leur vente sera versé dans son intégralité à la recherche contre la mucoviscidose- lien ici.

Et en moins de deux, j'avais fait un premier sac avec une laine bleu ardoise trouvée dans ma réserve pour me faire la main car j'étais débutante au crochet. J'ai eu l'idée de l'offrir à ma soeur dont l'anniversaire allait bientôt arrivé. Mais un facheux incident ne m'a pas permis de lui offrir en temps et en heure.

Comme il faisait chaud et que je souhaitais m'en faire un pour le porter rapidement, j'ai décidé de m'en faire un autre aussitôt après. Fin août, il était entièrement terminé. Je dois préciser que les finitions telles que la fabrication des pompons, des cordelettes, de la pause des anses, la fabrication du fond, la pause de le doublure agrémentée d'une poche fermée par un zip, la pause d'une fermeture aimantée... ont pris beaucoup plus de temps que de crocheter le sac en lui même.

Ah, j'oubliais, je lui ai fait une petite pochette à insérer dans le sac ou à porter seule. Il a été réalisé avec la même grille quasiment avec quelques rangs en moins en haut mais surtout avec un fil crocheté en simple et non pas en double.

J'ai utilisé le fil coton-lin (bomull-lin) de chez Drop acheté chez Luce Laine. Un vrai bonheur à travailler. Et ce sac fait de nombreuses envieuses. D'ailleurs un autre a été commencé avec de la laine noire et les noppes en écru , qualité rapido de phildar, sur le souhait de la demandeuse.

Mon sac mesure environ 32 cm de hauteur, 41 cm de largeur et le fond 14 cm. Il a été réalisé avec un fil double et un crochet de 7 mm. Le fond est en mailles serrées et les nopes ou noisettes en brides. J'ai renforcé le fond en insérant entre la doublure et le sac en crochet un fond en plastique récupéré sur une pochette à rabat à l'élastique. Il a été taillé en double et les 2 morceaux ont été scotchés entre eux. 

 

1

 

La cordelette qui resserre le sac sur le haut du côté a été réalisée avec la technique I-cord, méthode très simple et qui remplace un tricotin. Voici 2 vidéos tutorielles : une avec des aiguilles double pointe et une autre avec un crochet. Personnellement, j'ai choisi la 1ère. Les pompons-glands ont été réalisés en faisant 70 à 80 tours de fil autour d'un carton. J'y ai inséré le fil de la corde et fait quelques tours de fil pour les consolider. Un ptit coup de ciseaux pour arraser tous les fils et le tour était joué.

 

2

 

J'ai légèrement modifié le tuto original en rajoutant quelques rangs afin que le bord soit retourné de quelques cm à l'intérieur mais surtout pour que je puisse coudre la doublure à l'intérieur du sac et pas à ras bord. Il a été doublé avec un reste de liberty fairy o'clock entoilé, utilisé auparavant pour faire une blouse Datura de Deer & Doe. J'ai ajouté une poche intégrée muni d'un zip afin de ne pas perdre mes clés. J'ai aussi mis un fermoir magnétique afin de ne pas tenter les pick pockets de plus en plus nombreux sur Paris. 

 

7

 

Un gros plan sur les nopes (ou noisettes) que je n'ai pas entouré de la cordelette préconisée car je la trouvais moche avec ce lin/coton.

 

6

 

Les anses en cuir d'une très bonne qualité ont été achetées chez Créatissus. Je voulais absolument ce modèle avec l'anneau entre l'anse et son support car je les trouvais plus chic et aussi plus flexibles que sans l'anneau. Et si vous hésitez entre des anses en cuir ou en faux cuir, la différence n'est seulement que de moins de 2€.



5

 

Une petite pochette faite quasiment sur le même modèle a été réalisée avec un fil simple. 

 

8

Mais je n'ai fait qu'une face avec les nopes et l'autre en mailles serrées.

 

9

 

Elle a également été doublée avec le même liberty afin que rien ne passe par les trous. J'ai juste oublié de lui faire un petit pompon-gland à accrocher à la tirette de la fermeture à glissière.

 

10

 

Comme je me suis vite aperçue qu'en définitive, travailler avec un crochet est très simple, que le travail monte vite et qu'il est très ludique, je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin. Il fallait que je continue.

J'ai donc réalisé une autre pochette du catalogue phildar "en mode déco" n°73 : la pochette aux motifs écailles.

Celle faite en rose par Bee made m'avait tapé dans l'oeil. Je la trouvais très chic. J'ai utilisé le fil Phil coton 3 de coloris Vitamine. J'ai pas mal galéré au début dans la réalisation des écailles. Mais après avoir fait et défait 3 ou 4 fois certaines d'entre elles, le rythme était pris.  Elle se révèle très pratique autant pour ranger plein de chose dans un sac que pour s'en servir seule pour une sortie.

2

 

Je l'ai également doublée avec un coton trouvé chez sacré coupon qui m'a servi à faire une robe-qui n'ai même pas terminée :-( 

 

6

 

Et la tirette du zip est agrémentée d'un petit pompon gland et d'un joli papillon que m'a gentiment offert Kate Coto lors de ma visite chez elle.

 

5

Je souhaite tout particulièrement remercier Méganne qui m'a gentiment offert ce modèle.

J'ai maintenant hate de faire le sac tribal -modèle 40 du même catalogue- mais j'ai actuellement 2 "en cours" que je souhaite terminer avant de commencer autre chose : la robe Sureau de Deer & Doe et en tricot la cape boutonnée du livre "Petites pièces et accessoires" de la Droguerie (bon, sans compter le châle Coeur de Lion d'Itty Bitty qui est un peu laissé à l'abandon car je me suis un peu plantée dans un rang, toujours le même d'ailleurs). 

 

EDIT : impossible de mettre ici les grilles utilisées  pour faire le sac et la pochette, probablement parce qu'elles sont en pdf. Toutefois si vous les souhaitez, n'hésitez pas à me les demander. Et si vous avez une solution pour que je puisse les mettre en ligne, faites le moi savoir svp.

Posté par CRISTALINE38 à 01:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 septembre 2013

Mes quelques cousettes des derniers mois

Celles qui me connaissent en réel savent que ma vie a pris un nouveau tournant il y a 4 mois : j'ai démissionné de mon boulot qui faisait plus qu'envahir ma vie personnelle pour en prendre un nouveau. Mais avant de commencer à ce nouveau poste lundi dernier, j'ai pu m'accorder une pause de 4 mois grâce aux JRTT accumulés durant les dernières années. J'y étais aussi obligé car le nouveau patron ne pouvait pas récupérer mon compte épargne temps bien rempli. Ca tombait bien, j'avais vraiment besoin d'un bon break. D'ailleurs, on devrait pouvoir en faire parfois, pour se déconnecter ou se reconnecter différemment.

Les premiers temps, je n'ai rien fait. J'ai glandé, beaucoup flané sur le net, dormi. Même en ne faisant rien de concret, le temps passe très vite. J'ai réappris à dormir sans me réveiller 4 ou 5 fois par nuit en pensant au boulot. J'ai tout de même mis un mois. Je me suis refait une santé. J'ai réappris à vivre tout simplement. (Aujourd'hui, je me rends au travail tous les matins en sifflotant en traversant le parc situé derrière chez moi . Ah oui, petit détail : je n'ai que 10 minutes de trajet à pied. Le pieds, quoi ! Un vrai luxe, surtout à Paris. Je suis tombée sur une équipe fort sympathique, dans des bureaux agréables avec vue de mon bureau sur le parc, ce qui n'est pas le cas de tous. Une renaissance professionnelle ! Important lorsqu'on y passe 8h par jour.)

Après m'être bien posée, je me suis dit qu'il fallait que je profite de ce temps libre pour aller voir les expos qui me faisaient envie depuis un bon moment - celle de Ron Mueck est absolument hallucinante, merveilleuse, émouvante et se prolonge jusqu'au 27 octobre à la fondation Cartier. Je suis allée à Rouen une journée où miss Kate m'a fait découvrir la grande armada. J'ai humé l'air de Paris en me promenant dans ses rues, dans ses parcs, découvert des pièces de théâtres qui venaient de sortir. J'ai eu beaucoup de chance car le beau temps est arrivé à ce moment là, depuis le temps qu'on attendait le soleil et ses rayons salvateurs.

Je me suis aussi vite habituée à ma nouvelle machine à coudre qui m'a été offerte, entre autres, pour mon départ. Voici donc quelques cousettes que j'ai crées entre 2 tricots ou crochet.

Il y a un an, j’ai découvert ce livre via le blog de l'annexe dilettante.

débutez la couture en 12 leçons

Plusieurs modèles m’ont plu, notamment celui de la blouse à col rond et manches raglan de la leçon n° 9

blouse n9 -couture en 12 lecons

J’ai souhaité tout d’abord faire une toile avec ce tissu dont je ne connais pas la composition – pas du coton en tous cas - , qui tombe bien et qui ne se froisse pas, que j’avais dans mon stock depuis belle lurette (un de moins dans sur mon étagère, comme dirait Maud pour son défit destockage ;-) ). Car je me méfie toujours des patrons japonais. Et bien la toile s’est transformée en modèle réussi. Ce patron tombe pile poil . Il y a juste un détail qui me chiffonne : le col à l’arrière rebique en permanence à cause du bouton et de la pate de boutonnage. Je pense les retirer pour mettre un crochet à la place.

J’aime bien cette blouse car elle est très simple mais sa coupe la rend aussi chic, sur un pantalon noir par exemple. Et surtout, elle cache mes rondeurs.

J’ai ensuite continué par la leçon n°10 : une tunique à manches raglan.

tunique n°10 liberty rouge

 

Ce liberty capel rouge a été acheté au mois de mai chez Liberty lors de mon séjour à Londres et je savais exactement comment j'allais le transformer. Je lui ai rajouté une poche de chaque côté. En revanche, je ne suis pas du tout satisfaite de l'encolure. Je pense que le biais utilisé est un peu trop rigide.

La marinière suivante est l'un de mes vêtements préférés.

 

marinière japonaise

 

Il y a longtemps, j’avais flashé sur ce jersey rayé vieux rose et blanc trouvé chez Reine : un peu épais mais pas trop, de grande qualité au toucher, avec un beau tombé, vendu en grande largeur, le tissu qu’il me fallait pour la marinière que je souhaitais réaliser depuis belle lurette. Mais je ne la voulais pas classique. C'est bien plus tard que j'ai découvert ce livre,

feminin-masculin-takada-couture-edisaxe

lors du salon «Création et savoir faire" l’année dernière : c’est ce modèle qu’il me fallait, avec ses manches légèrement évasées. Mais je n’achète jamais un livre pour un seul modèle (pas comme les CD lorsque je tombe à croc d'un morceau). J’ai eu de la chance car plusieurs autres me faisaient envie, tel que ceux-ci, entre autres :

n°5 feminin-masculin

n°11 feminin-masculin

Ils sont bien au chaud sur ma to do list.

Aucune difficulté rencontrée. J’avais tout de même mesuré le tour de poitrine et des emmanchures avant de me lancer. Car nos mensurations françaises sont bien différentes de celles des japonaises. Je n’ai fait qu’une seule modification : je n’ai pas mis les pates sur les épaules avec un bouton, que je trouvais de trop.

Le tee shirt suivant a été réalisé chez ma poulette Thérèse au mois de juillet. Nous venions de découvrir les patrons SALME et elle m'a gentiment offert la moitié de son coupon de jersey fin, bien adapté à ce modèle, bien qu'il soit présenté avec un tissu en voile sur le site. C'est le Top kimono.

Et pour une fois, on peut voir une de mes cousettes photographiée sur moi. J'ai mis ma nouvelle collègue à contribution car toujours impossible de choper ma fille pour ce "travail". D'ailleurs, lorsque ma collègue a su que je l'avais fait moi même, elle en a tout de suite voulu un. Mais je suis incapable de donner un prix à un vêtement fait mains, excepté le prix du tissu. Comment procéderiez-vous si cela vous arrivait?

Top kimono SALME - juil2013 chez ma poulette

Top kimono SALME - juil2013 chez ma poulette2

 

Et un autre tee shirt très récemment cousu :

summer -ottobre printemps-ete

 

le modèle summer, modèle n°2 du magazine ottobre printemps/été que Thérèse m'a fait connaître le mois dernier. Mais il n'était plus disponible chez les marchands de journaux. Ma pugnacité habituelle a de nouveau fonctionné et je l'ai trouvé dans la boutique de Ty Florian . J'ai également trouvé dans cette sympathique boutique le jersey beige flammé qui forme le bas de ce tee shirt et un autre rouge qui fera l'objet d'un autre traitement. Le jersey noir du haut provient de Sacré coupon acheté lors d'une sortie "j'ai envie de tissu" proposée par Thérèse. Bien sûr, je n'ai pas pu résisté.

Malheureusement, je n'ai pas encore de photo porté sur moi. Je demanderai la prochaine fois à ma collègue car il ne rend pas très bien l'effet escompté sur un porte manteau. Le bas de ce tee shirt est fait de façon à le faire blouser naturellement. Personnellement, je l'ai raccourci de 3 cm mais le prochain sera encore un peu raboté car il ne correspond pas trop à ma taille en hauteur. Je remonterai également la couture car je trouve la couleur du haut un chouilla trop basse. Il a été réalisé avec le point spécial jersey proposé sur ma janome. Je  possède une sur surjeteuse achetée chez Lidl en décembre dernier mais n'ai pas encore pris le temps de voir comment elle fonctionnait.

J'ai également réalisé cette blouse, 

tunique fait main 04-2013

tirée du magazine "fait main" du mois d'avril avec un coupon partagé avec Thérèse. Ce coton soyeux est très doux et donc très agréable à porter. Comme j'avais lu sur les blogs que les patrons de ce magazine taillaient grand et qu'il n'était pas nécessaire d'ajouter une marge de couture, j'ai suivi leurs conseils. Sauf que je suis un tantinet serrée aux épaules et emmanchures. Mais je la porte très souvent quand même.

Plusieurs modèles me plaisaient également dans ce numéro, notamment un pantalon carrot que j'ai réalisé en rose fraise tagada. Vous ne le verrez pas car il n'a pas encore été pris en photo porté sur moi. Ma mère m'a bien fait remarqué que je m'étais très longtemps moqué de son pantalon jaune qu'elle portait dans les années 70 et que j'avais découvert sur des photos et qu'aujourd'hui, c'est moi qui osait le flashy.

J'ai aussi eu un gros ratage avec une tunique peplum du même magazine. Pour une fois, je ne me suis pas acharnée à vouloir la terminer en la modifiant, ce qui est plutôt rare. Et d'autres modèles sont également sur ma to do list.

Le prochain billet portera sur une nouvelle activité pour moi : le crochet. Je pense avoir toujours eu "peur" de me lancer, me disant que les points étaient très compliqués à apprendre bien que l'on m'ait dit le contraire. Mais une fois lancé, une fois un défi accepté, et bien on ne m'arrêtait plus.

A suivre



Posté par CRISTALINE38 à 03:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 septembre 2013

Summer flies, ou mouches d'été

summer flies

détail - summer flies

Ca y est, je l'ai enfin terminé ! Ce magnifique châle n'a pas été long à réaliser, c'est juste moi qui ai pris tout mon temps. Je l'avais un peu abandonné à 10 rangs de la fin, mais des rangs de 395 ml environ.

Alors voilà, le Summer flies est un modèle de Donna Griffin qui m'a été offert par une super nana, Kate Coto, rencontrée via facebook, qui m'a accueillie une journée à bras ouverts chez elle alors qu'on ne se connaissait pas.

Ce modèle se trouve sur Ravelry en téléchargement payant mais à bas prix. Sa construction est très simple et se fait par section. Les explications, bien qu'en langue anglaise, sont très abordables même pour des débutantes. Car les répétitions sont simples et faciles à retenir.

Je l'ai réalisé avec la laine Quito de Cheval blanc composée de 60% d'alpaga et 40% de laine -trouvé dans une caverne d'Ali Baba au mois de janvier dernier vers chez ma copine Thérèse. J'aurai PRESQUE envie qu'il fasse froid afin de l'étrenner sur mes épaules. 

Merci Kate pour ce cadeau.

 

Posté par CRISTALINE38 à 01:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]



Fin »
Où je trouve mes livres de couture japonaise
Derniers commentaires
Derniers messages