Après quelques mois d'absence sur ce blog, voici les quelques réalisations que je vais enfin pouvoir vous faire partager. Une semaine de congés m'ont permis de trouver un peu de soleil (vous savez la semaine du 7 mai où une majeure partie de la France a pu enfin enlever pull, gilet ou doudoune, chaussettes...) et aussi une photographe de disponible.

Car ma zado a toujours une bonne excuse et n'a jamais le temps de me les faire ou alors la lumière du jour n'est pas assez intense lorsqu'elle se décide.

Donc après avoir aidé ma mère dans le jardin (quel plaisir de retrouver et travailler la terre), nous nous sommes accordées une pause détente et crise de rire pour les quelques photos que voici :

blouse H (overlock sewing machine everyday clothes) tissu zoizo de chez Anna Ka Bazaar  

 

blouse H (overlock sewing machine everyday clothes) tissu liberty Mark orangé

La première tunique est réalisée avec le tissu "zoizo" de chez Anna Ka Bazaar acheté lors du salon "Création et savoir faire" au mois de novembre à Paris.  Ce tissu est un très fin coton tout doux et très facile à travailler. Et j'ai appris par la même occasion qu'une boutique de cette enseigne avait pignon sur rue 17 rue Jean Beausire - Paris 4ème (M° Bastille). Mon envie d'aller chercher d'autres très beaux tissus de cette boutique est donc assez forte. Mais je résiste encore car j'ai de nombreux autres coupons qui n'attendent qu'à être transformés.

La seconde est en liberty Mark de couleur orangée acheté chez Reine. Je ne vous décris pas ce tissu si léger et agréable à travailler et à porter.

Ces 2 blouses sont issues de ce livre :

photo (10)

"Overlock sewing machine everyday clothes", n°298 chez JCA, modèle H. Je n'ai pas de surjeteuse mais il n'est absolument pas nécessaire d'en posséder une pour faire les belles réalisations de cet ouvrage.

J'aime particulièrement cette tunique avec ses petits plis sur l'encolure -j'en ai enlevé un de chaque côté (celui placer le plus sur l'extérieur) en raison de ma poitrine assez volumineuse- ainsi que sur les épaules. Elle a été réalisées en taille L et pour une fois, j'ai pensé à couper le patron sur un tissu qui me servirait de patronnage afin de ne pas gâcher les beaux tissus que j'avais choisis. Et j'ai bien eu raison. Car j'ai du enlever 5 cm dans le milieu dos, et comme d'habitude sur les patrons japonais, abaissées les emmanchures d'1,5 cm.  J'ai également raccourci les manches afin de les porter entre le coude et le poignet.

Plusieurs autres modèles sont déclinés à partir de ce patron telle que cette superbe robe :

photo (11)

un petit haut avec des petites manches :

photo (12)

ou bien un tee shirt :

photo (14)

La troisième tunique est tirée du livre "Coudre c'est facile HS n°1". 

tunique manches ballon (HS n°1 coudre c'est facile)

J'ai réalisé la tunique à manche ballon avec des plis nervures sur le devant et un petit col officier.

Le tissu est un coton très doux et très léger qui provient de "mercerie en folie", donc à prix toux doux également. Une merveille à coudre. 

Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières pour sa réalisation. Toutefois, je conseille vivement à celles qui ne veulent pas criser pour faire les plis bien droit de prendre du carbonne et une roulette de couturière. Les points sont à peine visibles et permettent de faire de belles lignes. Je referai prochainement ce modèle avec un lin fluide et en le rallongeant un chouia.

Autres trucs de couture ; Ma fille a fait l'acquisition d'un netbook, petit ordinateur tout léger. Je me suis délectée à lui concocter un petit nid pour le protéger pour le transporter.

montage photos

Le tissu en jeans avait été acheté il y a des lustres et la cotonade rose que j'adore chez wowo. J'y ai rajouté depuis des velcros pour qu'il reste fermer durant le transport. J'ai créé le modèle en regardant plusieurs photos sur la toile. Le tuto a donc été fait aux dimensions de l'ordi

Mes prochaines réalistations en couture seront de nouveaux des tuniques ou chemises. 

Côté tricotage, j'ai réalisé le pull col V -modèle n°17, catalogue 55 de chez phildar ces derniers mois. Mais comme je n'ai pas encore pu réquisitionner ma fille pour faire la photo, il n'est pas prêt d'apparaitre  ici car ce n'est pas par cette chaleur tant attendue que je l'enfilerai pour une photo. Idem pour un gilet sans manche, modèle BDF et le chèche d'Hélène Darmstädter (réalisé pour Phildar).

 Et prochainement, j'aurai à vous montrer la vareuse du "HS n°1 coudre c'est facile" réalisée pour mon petit neveu dès que j'ai réussi à faire les boutonnières (je ne me suis pas encore penchée sur le mode d'emploi de ma mac pour leur réalisation) ainsi qu'un petit gilet en lin de la droguerie.